A combien s’élève la fortune de Valery Giscard d’Estaing ?

Valéry Giscard d’Estaing fait partie des figures séculaires dans le paysage politique français. Arrivé au sommet de l’Etat, il a depuis bien longtemps pris sa retraite. Une retraite que paie la population française et qui n’est pas dénuée d’avantages en natures ! A cette rémunération officielle s’ajoute le patrimoine privé de l’homme d’Etat et de sa femme Anne-Aymone.

Combien gagne Valéry Giscard d’Estaing ?

En tant qu’ancien président, Valéry Giscard d’Estaing perçoit un revenu d’ancien président, bien loin de ce qu’un premier ministre touche. Cette rémunération s’élève à 6.220 euros par mois.

En tant qu’ancien président, il a également le droit de siéger au Conseil Constitutionnel. Le salaire y est de 13.000 euros par mois. Un poste qu’il occupe depuis 30 ans. Il est d’ailleurs le seul à la toucher.

Enfin, en tant qu’ancien président, il a également droit à un dispositif de sécurité. Relique d’une époque dorée, celle de Valéry Giscard d’Estaing est particulièrement pléthorique.

Outre son salaire, il a donc le droit à deux fonctionnaires de la police nationale qui sont à sa disposition 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Ils assurent sa protection permanente. A cela, s’ajoute le droit de disposer d’un appartement de fonction sur Paris afin de pouvoir séjourner dans la capitale quand sa présence est requise. L’appartement est disponible toute l’année, meublé, équipé et dont tous les coûts sont pris en charge. Avec, en prime, deux employés pour le tenir en état !

A ce personnel, s’ajoutait à son revenu la prise en charge pour 7 autres personnes par l’Etat. Ce sont des assistants, des secrétaires, des chefs de cabinet. Même l’ancienne première dame peut demander une personne à temps-plein.

Ensuite, comme il doit se déplacer, il avait droit à une voiture de fonction avec deux chauffeurs compris dans son salaire.

Enfin, VGE tenait à sa disposition 2 sous-officiers de l’armée de terre et 3 sous-officiers de la marine ! A ajouter à sa rémunération de base !

Le coût total se chiffrait à environ 2,5 millions par an.

VGE était un des grands présidents de la République

Quel est le patrimoine de Valéry Giscard d’Estaing ?

La fortune propre de la famille Giscard d’Estaing n’est pas connue. Il est protégé par la protection de la vie privée, à parts ses revenus publics. Ainsi, personne ne peut exactement dire combien l’homme possède hormis ses rémunérations publiques.

Toutefois, on se doute que cette fortune n’est pas des moindres. Sa femme est issue de la bourgeoisie orléanaise, les Sauvages de Brantes. Tandis que lui-même est issu de l’aristocratie, comme le laisse suppose son nom à particule. Mais cela ne nous permet pas de dire combien gagne Giscard d’Estaing de ses investissements privés.

Pour se rendre compte de la fortune et de Giscard d’Estaing, on peut prendre en exemple le « joyau de la couronne », le fameux château familial que tout le monde a déjà vu au JT ! Ce château, dit de La Varvasse est sur le marché immobilier depuis fort longtemps et a été acquis en 2020 par un investisseur. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé, mais on sait qu’il était affiché à 2,9 millions d’euros. Une première offre, refusée, s’élevait à 1,7 million d’euros. A ce prix, le nouvel acquéreur devait encore investir entre 400 et 500.000 euros en frais de rénovation.

Qui est Valéry Giscard d’Estaing ?

VGE comme l’appelle nombre de personnes est l’ancien président de la République entre 1974 et 1981. Il fut président d’un septennat entre Pompidou et Mitterrand, qui le battit lors du second tour de la présidentiel 1981. Il est officiellement à la retraite depuis 30 ans et ne possède plus de fonction publique, mis à part à la Conseil Constitutionnelle, aux côtés des autres anciens présidents de la République.

Combien gagnent les anciens présidents ?

Depuis VGE, plusieurs présidents se sont succédés. Chacun perçoit un revenu de l’Etat ainsi qu’une assistance dans leur fonction d’ancien chef d’Etat. Si Giscard d’Estaing est celui qui coûte le plus cher, les autres ne sont pas en reste de leur fortune.

Ainsi, Jacques Chirac coûtait une petite fortune de 1,5 million d’euros par an. Nicolas Sarkozy et François Hollande, eux, coûteraient environ 2,2 millions d’euros par an aux deniers publics en plus de leur salaire et rémunération.

Au total, la France dépense plus de 6 millions pour ses anciens présidents. Sans compter combien ils gagnent.

Des avantages même à l’étranger

Oui, quand un ancien président décide de partir à l’étranger, il reste un homme d’Etat. Ses déplacements, sur Air France ou avec la SNCF sont intégralement pris en charge. Et s’il souhaite loger à l’étranger, il peut utiliser les biens de l’Etat pour se loger. Par exemple, les résidences d’ambassadeurs, de consuls, etc. sans toucher à son salaire. Un traitement différents de la retraite des ministres.

Valéry Giscard d’Estaing disposait de nombreux privilèges

Des privilèges à vie ?

Valéry Giscard d’Estaing était le dernier président de la République encore en vie avec Nicolas Sarkozy à pouvoir bénéficier de cela outre son salaire.

En effet, François Hollande a signé un décret en 2016 limitant la charge des rémunérations des anciens présidents. Ainsi, 5 ans après la fin de leur mandat, les anciens chefs d’Etat, à partir de Macron, ne peuvent plus avoir que 3 collaborateurs et 1 homme assigné à la sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.